Vera est une intelligence artificielle développée par Alexandre Uraksin et Vladimir Sveshnikov, créateur du jeune pousse Stafory en Russie, à Saint-Pétersbourg.

Quelles sont les aptitudes de cette recruteuse augmentée pour faire passer des entretiens d’embauche ? Elle a assimilé les technologies de reconnaissance vocale de trois GAFA sur quatre : Google, Amazon et Microsoft, avec en prime celle du russe Yandex, peut-on lire sur le site de Bloomberg. Cela n’est pas tout : pour enrichir son vocabulaire et devenir incollable sur le jargon du recrutement et des compétences, pas moins de treize milliards de phrases issues d’émissions TV, de Wikipédia ou encore de petites annonces d’emplois ont été assimilés.

Pour lire la suite, cliquez ici : www.lefigaro.fr