Tous les professionnels de santé produisent des données patients. Pour une prise en charge de la meilleure qualité qui soit, ces données doivent être centralisées et partageables.

Les infirmières jouent un rôle clé dans cette chaine de la prise en charge car elles doivent capturer un grand nombre d’informations auprès des patients. La reconnaissance vocale peut les soulager en allégeant les contraintes liées à la saisie de ces données dans le dossier de soins et en leur redonnant du temps de soins.