Jürgen Schmidhuber est considéré par beaucoup comme le père de l’intelligence artificielle (IA) moderne. La recherche fondamentale qu’il mène depuis les années 90 à l’Institut Dalle Molle de recherche en intelligence artificielle (IDSIA) de Lugano a jeté les bases des logiciels de reconnaissance vocale et de traduction installés sur des milliards de smartphones. Le chercheur est convaincu qu’en matière d’intelligence, l’IA aura bientôt dépassé l’homme.

Pour lire la suite, cliquez ici : www.swissinfo.ch