Les agriculteurs chinois vont prochainement tester un nouveau système d’intelligence artificielle qui utilise une combinaison de vision artificielle, de reconnaissance vocale et de capteurs de température pour suivre les déplacements, la santé et le bien-être des porcs.

Il est également prévu d’utiliser la reconnaissance vocale pour lutter contre la mortalité des porcelets écrasés par leur mère en détectant leurs cris. Ce système pourrait permettre de réduire la mortalité de 3 % et donc d’augmenter la production annuelle. L’analyse vocale pourrait aussi aider à prévenir la propagation des maladies en surveillant la toux des porcs.

Pour lire la suite, cliquez ici : www.futura-sciences.com