L’éditeur sud-coréen Systran et ses équipes françaises ont développé la traduction automatique de 30 langues grâce à un réseau de neurones artificiels qui apprend comme nous à l’école. Explications.

Sourced through Scoop.it from: www.leparisien.fr