La réponse serait plutôt oui selon la Fédération de l’hospitalisation privée, qui consacre aux chatbots un nouvel article sur son blog fhpmco.fr. La FHP note la montée en puissance des bots basés sur la reconnaissance vocale et salue l’intérêt de cette technologie pour démocratiser la santé connectée et remettre l’utilisateur au centre des préoccupations. Ce qui …

Sourced through Scoop.it from: www.proveance.com