L’intelligence artificielle a récemment permis de nombreux progrès en matière de traduction, de reconnaissance vocale ou dans le développement de la voiture autonome.

Des progrès qui alimentent les fantasmes sur la façon dont l’IA va façonner le monde de demain. Elon Musk a par exemple twitté en septembre 2017 qu’elle serait « la cause la plus probable d’une troisième guerre mondiale ». Quant au très médiatique robot Sophia, elle laisse penser que nous sommes entrés dans l’ère des robots humanoïdes, comme l’écrit Le Monde.

Pour lire la suite, cliquez ici : www.businessinsider.fr