Le secteur de la reconnaissance vocale connaît actuellement une ascension fulgurante dans le sillage des assistants vocaux d’Amazon, Google, Microsoft et Apple. La plupart des applications actuelles se concentrent essentiellement sur l’aspect linguistique de la parole. La start-up Empath a pour sa part choisi d’explorer une nouvelle voie et de s’intéresser au décryptage des émotions véhiculées quand nous parlons.

Pour lire la suite, cliquez ici : paperjam.lu